• lephemeredebourgog

NOS SPONSORS SONT DES TRÉSORS – MERCI À JANO & JANA !

Notre Challenge 2021 est ce qu’il est parce qu’il est porté par des sponsors qui, avec L’Éphémère de Bourgogne, sont de véritables trésors. Leur soutien, leur amitié, sans faille, nous a non seulement touché mais encouragés à donner le meilleur pour faire vivre notre passion commune à tous : la pêche à la mouche. Nous voulions les remercier. Place, cette fois, à ceux qui ont offert le Premier et Grand Prix : Jano & Jana.


(Jano & Jana)


Cette année, le Challenge de L’Éphémère de Bourgogne est ce qu’il est, unique et sans commune mesure avec les précédents, parce qu’un ami de L’Éphémère de Bourgogne, Jano, a offert le Premier et Grand Prix : un séjour d’une semaine en République tchèque pour les deux finalistes.


Jano, c’est un personnage des films dialogués par Audiard, une sorte de synthèse réussie entre le Jean Gabin du Cave se rebiffe et le Lino Ventura des Tontons flingueurs. « Les bénéfices ça se divise, la réclusion s’additionne » ou « Faut quand même admettre, c’est plutôt une boisson d’homme », ces répliques cultes lui iraient en tout cas comme un gant.


Avant de tenir le gite dans lequel les gagnants seront hébergés durant leur séjour, Jano a été imprimeur. Pendant 40 ans. Sa tendre moitié, Jana, étant tchèque et cuisinière, ils ont migré pour la République tchèque, qu’on appelle aussi du petit nom de Tchéquie. Jana parlant parfaitement la langue de son pays, Jano a non seulement eu l’idée de vivre encore plus intensément sa passion pour la pêche à la mouche mais l’a mise en pratique : en ouvrant un gite.


Au départ, et pendant quinze ans, ils ont reçu les amis côtoyés un peu partout, au bord des rivières et des lacs où Jano taquinait la truite. Quand ceux-ci venaient, ils les guidaient en Tchéquie et Jana, pour qui la plupart se seraient damnés pour l’excellente cuisine, leur faisait à manger. Aujourd’hui, et depuis cinq ans, ils les reçoivent dans le gîte indépendant, à cinquante mètres de leur habitation, mais ne les nourrissent plus. Pour la nourriture, il y a les restaurants locaux, très abordables en raison de la différence de niveau de vie entre la France et la Tchéquie. Ou la possibilité de se faire soi-même à manger, grâce à un coin cuisine aménagé.



Comme tout ce monde-là revenait chaque année pêcher à la mouche en passant par la case Jano & Jana, ces derniers n’ont jamais eu à faire de publicité. Ils ont d’autant moins eu à en faire que ça s’est su dans le Milieu de la pêche à la mouche, qu’on était bien reçu chez eux, mieux que des princes de sang royal. Que les gourmets y sont naturellement allés.


Le paradis de Jano & Jana, L’Éphémère de Bourgogne y est allé, y a séjourné et n’a cessé depuis de le fréquenter. Faut dire que la rivière dans laquelle on pêche est dotée d'une densité exceptionnelle de poissons ce qui, d’ailleurs, en fait une rivière école pour les « nouveaux », et conduit les « anciens », qui le savent, à revenir chaque année comme des saumons remontant à la source pour frayer. Cette année encore, cet Éden pour pêcheurs à la mouche sera pris d’assaut. Il l’est déjà. En effet, Le mois de juin 2022 est déjà complet.


Et nul doute que les deux finalistes du Challenge 2021 de L’Éphémère de Bourgogne, qui auront donc le plaisir de découvrir cet endroit en juillet prochain, y retourneront eux aussi.




1,139 vues0 commentaire