PORTRAIT D'EXPOSANT

Samedi 19 et dimanche 20 Novembre vous aurez la chance de rencontrer Olivier Janin du comptoir des Cannes. Fabricant de cannes à pêches vous pourrez découvrir ses productions de toute beauté. Avant de le rencontrer lors de notre WEEK-END DE L'ART ET DE L'ARTISANAT AUTOUR DE LA PECHE A MOUCHE allons à sa rencontre.

Olivier Janin, 52 ans cette année, je suis moniteur éducateur de profession depuis 29 ans, j'exerce dans le domaine du handicap mental. J'ai monté ma première canne en 1996 alors que j'étais au GPS Lyon centre. C'était sans aucun équivoque possible une canne à mouche pour le brochet, pêche que j'avais débutée en 91 en même temps que que j'apprenais les rudiments de la mouche. Une sage RPL+896-4 que j'ai toujours. Elle a également sorti un silure de 216, un des premiers pris en 2013. J'ai monté de temps à autre des cannes à mouche pour les amis entre 1996 et 2018, jusqu'à ce que je change de lieu de travail et que je crée et développe ma micro entreprise, profitant du temps journalier disponible avec mes nouveaux horaires.

Quand j'ai commencé à fabriquer des cannes de façon professionnelle j'ai monté ce qui me parlais le plus, ce qui était ma pêche:des cannes à mouche. Je pechais de tout et uniquement à la mouche depuis un peu moins de 30 ans, donc j'avais quelques références et de l'expérience. Ma clientèle a donc exclusivement été constituée de moucheurs à mes débuts pros. Côté fournisseur, je me suis tourné progressivement vers Rodhouse et quelques fournisseurs européens spécialisés mouches. Ma clientèle s'est étoffée de clients qui recherchaient des Cannes spinning ou casting, cela a enrichi mon expérience mais ce qui me motive c'est l'innovation, la recherche et le détournement de matières, voire de modestement bousculer l'establishment du matériel. Ainsi j'ai testé des matières, comme d'autres Rodbuilders le font, et je peux dire avoir trouvé un intérêt certain pour la fibre de verre, tant pour ses caractéristiques techniques qu'esthetiques. J'ai pu ainsi créer des modèles de Cannes à mouche à destination bien spécifiques, comme le brochet, la carpe ou le silure.

J'aime travailler les essences de bois et la résine synthétique pour la conception des inserts de porte moulinet et les substituts du liege pour la poignée ainsi que l'EVA, peu utilisée chez les revendeurs en France.

Merci Olivier


67 vues0 commentaire